Je m’appelle Mélissa Raphaële Lo Cicero.

Mon parcours professionnel commence en maisons d’accueil spécialisées et à domicile, avec des associations de type ADAPEI et ADMR. J’ai accompagné un public très varié : poly-handicaps, enfance, vieillesse, maladie et fin de vie.

Mon expérience de terrain et mon parcours personnel m’ont confronté à la maltraitance, aux deuils et à la mort. De ce parcours singulier est née pour moi la nécessité de prendre une place affirmée dans le monde du soin.

En 2014, je suis une formation en Constellations familiales, avec Carole Chenevier élève de Bert Hellinger, qui m’a permis de conscientiser le poids de nos héritages familiaux et la nécessité de considérer notre lignée en tant qu’énergie vitale qui anime notre inconscient.

En 2016 je deviens bénévole d’accompagnement de la fin de vie en Unité de Soins Palliatifs à Crest, avec ACTES26. Aujourd’hui j’ai arrêté les accompagnements, mais je suis toujours bénévole-structure pour Actes Val de Drôme.

Je soutiens en Juillet 2018 un mémoire sur “L’accompagnement de la perte et du deuil pour les personnes placées en institution” et suis reçue avec les félicitations du jury au diplôme d’Art-thérapeute certifié d’Etat à l’école Profac.

Je travaille également avec le Tarot de Marseille, riche en symboles ancestraux en lien avec les mythes et les enseignements religieux et spirituels qui sous-tendent la trame universelle.

Bien qu’enseignée par les théories de psychanalyse et autres approches globales de la personne, j’ai une démarche avant tout humaine, intuitive et inspirée par les forces de la nature qui m’accompagnent.

En grandissant isolée dans la forêt, j’ai développé une hyper-sensibilité à ce qui m’entoure de visible et d’invisible, avec ce que cela comporte de multiformités. 
Est venu le moment où j’ai cessé de vouloir rationaliser ou normaliser ce que j’entendais et voyais. 
Je communique dès lors naturellement avec les animaux, les lieux, les défunts et toute forme de vie tangible et intangible.

Alors renverser les points d’opposition est devenu un jeu, et une nécessité.
Car je crois que la seule vérité qui puisse nous mettre au monde est l’acceptation du mystère qui fait et défait toute chose.

Mon parcours introspectif m’a permis d’accepter que tout événement qui fait notre histoire est au service de notre évolution.

Une fois intégrée, l’expérience devient le terreau qui renouvelle la vie,
et je nous souhaite à tous d’en être les témoins luminescents.