Faire le déni de nos souffrances fait que chaque mutation en nous devient un processus lent et douloureux.
Pourtant, notre nature profonde est de vivre la joie et d’exister librement.
En posant un regard bienveillant, digne et accueillant sur la richesse de notre expérience, nous reprenons les clefs de notre histoire et créons un chemin qui nous ressemble

Objectif de l’accompagnement :
L’espace de cet accompagnement est un processus qui se vit sur un cycle de plusieurs séances.
Pour surmonter une épreuve ou débloquer une situation compliquée nécessitant un travail approfondi.
L’objectif en séance est de retrouver son axe, une posture et une direction pour avancer plus sereinement.


Déroulé :

Les séances se présentent sous la forme d’un échange verbal.
J’offre mon regard comme support à l’enracinement et au raffinement de vos intentions dans vos actes, vers une concrétisation de votre joie d’être.
Je peux aussi proposer certains autres outils en cours de séance (art-thérapie, visualisations, formulaires…).
L’objectif est de toucher les problématiques et les enjeux vécus comme des obstacles ou des freins et de voir comment les utiliser comme le moteur d’une transformation au service de votre réalisation.
Petit à petit, vous prenez conscience des mémoires et des schémas que vous entretenez et de ce que vous êtes prêts à relâcher ou non pour initier en vous un changement.

Format de travail :
L’accompagnement se fait en général sur un format de 5 à 10 séances selon votre besoin et votre situation.

Engagement :
Par respect pour mon travail et mon engagement, tout désistement non justifié moins de 72h à l’avance sera considéré comme une séance due.
Les séances de soutien psychologique ne peuvent en aucun cas remplacer une prise en charge médicale.

Tarifs :
Séance individuelle en présentiel (39) ou par téléphone : 70€ (séance d’1h)
Séance pour les couples : 110€ (séance d’1h30)
Enfants – Ados : 50 € (séance 45min)

> Contacter

*
Ne te demande pas où la route va te conduire. Concentre-toi sur le premier pas. C’est le plus difficile à faire.”
Shams de Tabriz, dans “Soufi, mon Amour”
*