“Vouloir changer le monde par la révolution ou les réformes, c’est partir du principe qu’il est en notre pouvoir de le faire. On perd alors le contact avec ce qui agit en profondeur, et cela a de graves conséquences.”

“Pour guérir, il est nécessaire que le patient devienne ce qu’il est véritablement, et qu’il se libère de l’identité acquise: ce que d’autres ont voulu qu’il soit.”

“La nature nous a doté d’un outils de réparation : la colère.”

“Je suis prisonnier d’une version que j’ai de la vie et du monde et à laquelle je me suis habitué, une version qui me fait croire que tout doit venir de l’extérieur.”

“Quand les psychologues parlent de l’inconscient, c’es en réalité du corps dont ils parlent.”

“Et pour chaque scène répétée, chaque cas de symptôme, chaque moment enfoui et réactivé au présent, la clef est dans le mot refoulé; ces mots qui nous épinglent en nouant plusieurs sens dont la conscience n’a qu’une seule face.” 

“La vision ne contient aucune condamnation : elle écarte l’existence du serpent.”

” Ce n’est pas l’amour qui sécurise, c’est l’attachement. (…) La présence de quelqu’un qui, en nous rassurant, éclaire le monde. Sans elle le monde n’est que brouillard.”

” Il y a un lien profond entre honorer ses ancêtres et suivre l’appel à l’attrition et au changement. Si vous considérez votre vie comme le fruit d’un arbre qui survit depuis longtemps, vous êtes l’expression d’un rêve une fois semé par vos ancêtres. Le privilège et la responsabilité sont maintenant de votre vie pour garder cette expression vivante, même si cela signifie libérer des peurs héritées, afin qu’un jour vous puissiez semer vos propres graines d’héritage en avant.”